soulager la crise hémorroïdaire

soulager la crise hémorroïdaire


crise hémorroïdaireIl n’est pas toujours possible de prévenir les hémorroïdes arriver (piles), mais un régime riche en fibres permet de garder vos selles molles et réduire votre risque de devenir constipé.

Il est également recommandé de vider vos intestins lorsque vous en avez besoin. Retarder aller aux toilettes peut rendre vos selles difficiles et sèche-linge.

Cela augmente la probabilité de la pression s’accumule dans les vaisseaux sanguins de votre rectum (la partie du gros intestin où les selles sont stockées) et de l’anus (la fin du gros intestin où les déchets solides quitte le corps)

Traiter les hémorroïdes que lorsque le patient se plaint d’eux. Le vieil adage selon lequel il est difficile de faire un patient asymptomatique mieux s’applique ici. Peu importe à quel point les hémorroïdes se tournent vers le médecin , ils ne devraient pas être traités à moins qu’ils ne se soucient du patient.

Le traitement des hémorroïdes est divisée par la cause des symptômes, dans les traitements internes et externes. Classer avec précision les symptômes d’un patient et la relation entre les symptômes des hémorroïdes internes et externes est importante.

 

 

Les hémorroïdes internes :
Les hémorroïdes internes n’ont pas innervation cutanée et peuvent donc être détruits sans anesthésie, et le traitement peut être chirurgical ou non chirurgical. Les symptômes des hémorroïdes internes répondent souvent à une augmentation des fibres et l’apport de liquide et à l’évitement de forcer et séance de toilette prolongée. Traitement non opératoire fonctionne bien pour des symptômes qui persistent malgré l’utilisation d’ un traitement conservateur . La plupart des procédures non chirurgicales actuellement disponibles sont effectuées à la clinique ou ambulatoire .

Ce qui suit est un résumé rapide de traitement pour les hémorroïdes internes par catégorie :

  • 1 . Hémorroïdes de grade I sont traités avec un traitement conservateur médical et d’éviter les médicaments anti -inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les aliments épicés ou gras
  • 2 . Hémorroïdes de grade III ou II sont d’abord traités avec des procédures non chirurgicales
  • 3 . Très symptomatique de grade III et les hémorroïdes de grade IV sont mieux traités avec hemorrhoidectomy chirurgicale
  • 4 . Le traitement des hémorroïdes internes de grade IV ou n’importe quel tissu incarcéré ou gangrène nécessite une consultation chirurgicale rapide.

>>>  Cliquez-ici pour télécharger le système complet « stop hémorroïdes »  <<<
Agrafées chirurgie hémorroïde ou une procédure pour prolapsus hémorroïdes (PPH), est une excellente alternative pour traiter les hémorroïdes internes qui n’ont pas été prête à des approches conservatrices ou non chirurgical. Les résultats à court et moyen terme sont excellents. Les patients avec un minimum de variables externes et les grandes hémorroïdes internes sont facilement traitées avec procédure de prolapsus hémorroïdes et l’excision de la peau tag. La résection chirurgicale est parfois nécessaire pour contrôler les symptômes des hémorroïdes internes.

 

 

Les hémorroïdes externes:
Les symptômes des hémorroïdes externes sont généralement divisés en problèmes de thrombose aiguë et hygiène/skin plaintes de balises. L’ancien répondent bien à l’excision de bureau (pas énucléation), tandis que la résection opératoire est réservé pour le dernier. Rappelez-vous que la thérapie s’adresse uniquement sur ??les symptômes, pas à l’esthétique.

Quand bien performé, hemorrhoidectomy opératoire doit avoir un taux de récidive de 2-5 %. Techniques non opératoires, telles que la ligature élastique, produisent des taux de récurrence de 30-50% dans les 5-10 ans. Cependant, ces récurrences peuvent généralement être traités avec d’autres traitements non opératoires. Les résultats à long terme de procédure pour prolapsus hémorroïdes ne sont pas disponibles en ce moment.

 

 

controverses :
Les principales controverses concernant le traitement des hémorroïdes centre sur les indications de traitement et le choix du traitement opératoire contre nonoperative. La plupart des chirurgiens expérimentés utilisent des thérapies non opératoires en cabinet et comptent moins sur hemorrhoidectomy opératoire que ce qu’ils étaient auparavant. Aux États-Unis, la ligature d’une bande élastique (par rapport à la sclérothérapie par injection) est la pierre angulaire du traitement conservateur. Procédure de prolapsus hémorroïdes (PPH), qui a été gagne en faveur des États-Unis, offre une excellente alternative à hemorrhoidectomy opératoire pour les patients atteints de la maladie externe minimal et grandes hémorroïdes internes.

 

 

>>>  Cliquez-ici pour télécharger le système complet « stop hémorroïdes »  <<<

Headline

 

4 Responsesto “soulager la crise hémorroïdaire”

  1. Exactement le style d’idee dont je me fesait a propos de ce sujet, merci bien pour ce succulent article

  2. I just want to tell you that I am just very new to weblog and certainly liked you’re page. Almost certainly I’m likely to bookmark your blog post . You definitely come with perfect articles and reviews. Thanks a bunch for sharing your blog.

  3. Compliment, c est un plaisir de vous lire

  4. C’est vrai que c’est tres interressant. Je vais mettre cette page dans mes
    favoris

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 9 = 18

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Mon Profil Google +